Marie Poisson

ateliermariepoisson.blogspot.fr · Feb 1, 2015

M comme menteuse


La blogosphère couturesques s'agite depuis quelques jours au sujet de la société Aime comme Marie, éditrice de patrons et tissus. Une blogueuse a mis à jour que deux de ses patrons, le Mister et le Mythique se superposent au millimètre à des patrons d'autres marques. Surtout que Aime comme Marie vend ses patrons très chers, 14€, avec des explications pleines d'erreurs qui ne sont jamais corrigées malgré les signalements.

Puis d'étranges similitudes, ou des inspirations très très inspirées ont été relevées, comme pour le Mix qui ressemble fort à une création Burda. Et le melting-pot a de curieuses similitudes avec un patron d'un livre japonais.
Avant de signaler l'info, la blogueuse Biquette avait tenté de communiquer avec Marie Gauthier, qui a créé Aime comme Marie, et qui en est aussi l'image, pour savoir ce qu'elle avait à dire sur ses découvertes, donc ça a été fait de manière correcte. Elle n'a eu aucune réponse.
Dans une première communication Marie Gauthier a dit ne même pas posséder les patrons qu'on lui reprochait d'avoir copié. Mais internet a de la mémoire et certaines blogueuses ont mis à jour qu'elle avait réalisé ces patrons et avait publié des photos de ces réalisations, entre autre sur le blog des Japan Couture addict, quelques années auparavant. Mieux, les photos ont été utilisées comme exemple de réalisation de ses propres patrons, une manière de reconnaître qu'ils étaient identiques. Elle a effacé ce commentaire qui était clairement un mensonge.
D'autres ont relevé que les motifs de ses tissus semblaient sortir tout droit de Shutterstock, une banque d'image vectorielle. Sauf que ces images ne sont pas libres de droit pour un usage commercial. Marie Gauthier, fondatrice d'Aime comme Marie, a d'abord fait un commentaire disant que ces graphistes avaient publié leurs dessins après elle, avant de l'effacer, puisque d'autres ont prouvé que c'était le contraire, puisque la graphiste avait épinglé son motif tattoo sur son Pinterest un an auparavant. Donc un nouveau mensonge. Depuis silence radio.
Peut être a-t-elle acheté les droits de ces graphismes qu'elle dit avoir dessinés. Mais en tout cas, aucune communication là dessus, donc on en reste a ce qui est écrit sur son blog "fait main, mini séries et pièces uniques"
Dans un de ses commentaires une des personnes de chez Motif Personnel a qualifié les personnes qui dénonçaient Marie Gauthier de "morues" (c'était en 2013 déjà!). En tant que Marie Poisson je me sens particulièrement concernée!
J'ai pris l'exemple de "tatouée pour la journée", et je me suis amusée à faire des superpositions en transparence sur Photoshop avec les graphismes de Smilewithjul et Motuwe, histoire de voir si on était dans l'inspiration ou la copie. La superposition est parfaite! J'en ai mis 7 sur mon image, mais si vous regardez bien il y en a d'autres. Et si on cherche sur Shutterstock on trouvera surement le reste des dessins chez d'autres graphistes. Mais bon, on a pas que ça à faire.

Pour ce tissu elle semble avoir pioché chez plusieurs graphistes, mais pour d'autres elle ne s'est contentée que d'un. Comme pour "rivière de diamants" ou "a nana's fabric". Sur le premier il y a de très légères déformations sur deux motifs, surement dues au fait que c'est la photo d'un tissu, dont on voit un peu les plis. Le motif Shutterstock est de Zubarevid.

Ces tissus sont très chers, 15 à 20€ le mètre, à ce prix là on espère des motifs originaux, de la main de l'artiste. Marie Gauthier dit dessiner ses motifs elle même, mais il semble que ce soit à l'aide de papier calque. L'ananas est la copie exacte lui aussi, et le motif est de Transia design.

Quand il s'agit de jeunes créateurs, nous acceptons de payer le prix. Il y a plusieurs sociétés de patrons indépendants, et pas qu'en France, qui font bien leur boulot, sans aller se servir chez les autres. C'est important que nous continuions d'acheter auprès de ces jeunes créateurs, qui deviendront peut être grands.
Lisez donc cet article qui parle du looong processus de création.
Plusieurs commentaires ont fleuri ces derniers jours, mais il y en a deux sortes qui m'ont énervée. D'abord tous ceux qui ont vu là la preuve que tous les jeunes créateurs étaient des pourris, et ont jeté le discrédit sur tout le monde parce qu'il y a une pomme pourrie. C'est nul. Ensuite il y a ceux qui disent que copier c'est pas grave tout le monde le fait, et que tant que tu ne te fais pas choper tu peux continuer. Sérieux? Je suis peut être une vieille moralisatrice, mais quand même?!#!?¥!!!
Je crois que ces personnes confondent copie et inspiration, tout comme Marie Gauthier. Et aussi ce que peut être une copie ou une inspiration à usage personnel et un usage commercial.
Les fans de Marie la défendent bec et ongles, c'est peut être le syndrome de Stockholm. Le marketing de la marque a toujours joué sur le côté copine, un marketing efficace. Et ce nom "Aime comme Marie" j'avoue que sur le plan com' c'est une sacré trouvaille. Les 2 patrons incriminés sont "out of stock" depuis hier. Les clientes, elles, se sentent flouées et abusées. Et heureusement, la majorité de la blogosphère prend position pour un boycott systématique de la marque et une utilisation des réseaux sociaux pour relayer l'information, une grande partie est aussi dans l'attente d'une explication claire de Marie Gauthier ne voulant pas vraiment y croire.

Les blogueuses s'organisent, publiant des articles, et mettant un edit sur leurs articles qui citaient Aime comme Marie dans le passé. Une manière de refuser de faire la promotion de cette marque, car ce sont les blogueuses couture qui ont fait son succès.

A cette occasion, on s'est rappelées de l'histoire du sac week end, qui était tout simplement celui d'April Shower by Polder et dont elle a diffusé le patron. Quand la marque a obtenu qu'elle le retire de son site, elle l'a fait diffuser par ses fans, mais toujours avec son nom. Voyez à la fin de cet article.
Pourquoi? Parce que utiliser le nom de la marque très à la mode cette année là et diffuser gratuitement le patron d'un de ses produits phare a du ramener un trafic incroyable vers son propre site, et ce même après que Polder ai obtenu le retrait, parce qu'internet a une sacré mémoire et que fleurissent encore partout (sur les blogs) des sacs week-end de Aime comme Marie.
Ce qui est sûr, c'est qu'il y a de très fortes suspicion de plagiats, et que les seules réponses qu'elle a donné puis effacé se sont avérés être de nouveaux mensonges.
Elle a publié un article pour expliquer son travail de création intitulé "les coulisses de Aime comme Marie" dans lequel elle explique dessiner elle même tout ce qui sort avec sa marque. Prétendre dessiner des tissus alors que ce sont des motifs achetés n'est pas illégal, c'est du marketing. (mais bon il vaut mieux acheter les droits exclusifs, sinon on se fait choper)
Par contre si ils n'ont pas été achetés, c'est du vol.

Pour plus de détails, la longue conversations sur le forum de T&N dans laquelle on trouve beaucoup d'infos.

Un article qui rappelle ce qu'est la légalité en la matière.
L'article de celle qui a mis l'info sur la place publique, Biquette, et qui fait une démonstration très claire au sujet des copies de patrons. Il y a 3 autres articles, vous les trouverez et .
L'article de Saki, très clair.

L'article de Made by Viou, qui trouve de curieuses similitudes entre les dessins de Marie et ceux d'un livre japonais.

L'article de Une parisienne en Hélvétie.


(EDIT du 04/02/2015)

Dans un commentaire à cet article, Junelle me signalait un fichier Shutterstock très similaire au tissu "Moustaches" de Aime comme Marie. (notez le coloris "néon infusé" qui rappelle curieusement le "fluo thé" de liberty, mais c'est sûrement Liberty qui s'est inspiré!)
Rappelez vous, Marie Gauthier dessine tout elle même et accuse les autres de la copier. Pour bien faire, j'ai comparé son tissu au fichier Shutterstock, mais aussi au tissu de Timeless Treasures. On voit bien la différence entre copie et inspiration et similaire.

Les formes des moustaches de Timeless Treasures sont très similaires mais elles ne se superposent pas. Quelque part je trouve tout de même leur tissu un peu plus travaillé avec l'intégration de motifs.
J'admets que Aime comme Marie â travaillé un peu ces motifs, en tout cas plus que pour les autres tissus présentés plus haut. Mais bon, ça montre une méthode de travail "facile" et récurrente.
Comme quoi, c'est ce que je disais, si on cherche un peu on trouve les motifs de Aime comme Marie facilement, et encore on se limite à Shutterstock.

View original
  • Love
  • Save
    Forgot Password?
    Add a blog to Bloglovin’
    Enter the full blog address (e.g. https://www.fashionsquad.com)
    We're working on your request. This will take just a minute...